En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abraham Mignon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (Francfort-sur-le-Main 1640  – Utrecht 1679).

Élève de Jacob Marrel à Francfort, il alla avec son maître, v. 1659, aux Pays-Bas, à Utrecht plus particulièrement, où il travailla dans l'atelier de J. D. de Heem et où il fut inscrit à la gilde de Saint-Luc en 1676. Comme de Heem, il peignit de très nombreux Bouquets de fleurs, en général sur fond sombre, souvent agrémentés de chats, d'insectes ou d'oiseaux (Rijksmuseum ; Louvre ; Mauritshuis ; Rotterdam, B. V. B. ; Munich, Alte Pin.). Suiveur fidèle de de Heem, il représente un abâtardissement du style baroque de ce dernier par sa finesse et sa précision quasi illusionniste, mais d'une virtuosité qui l'apparente à Marseus Van Schrieck, Vithoos, Walscapelle, Evert et Willem Van Aelst.