En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Michelin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français.

On discute de l'identité de Jean Michelin : s'agit-il de l'artiste né à Langres v. 1623, reçu à l'Académie en 1660, ensuite peintre de la cour de Hanovre et mort à Jersey en 1696 ; ou plutôt du peintre, fils d'un premier Jean Michelin, né v. 1616 et mort à Paris en 1670 ?

Pasticheur des Le Nain, l'énigmatique Jean Michelin se distingue d'eux par la raideur qu'il donne à ses personnages, qu'il dispose en frise, et par son incapacité de les lier entre eux. Des tableaux comme les Soldats au repos dans une auberge (Louvre), l'Adoration des bergers (id. et musée de Tarbes) ou la Charrette du boulanger (1656, Metropolitan Museum) ou encore le Marchand de volailles (une version à Strasbourg, une autre à Raleigh, North Carolina Museum, 1652 [?]) ne sont toutefois, dans leur naïveté et leur réalisme méticuleux, pas dépourvus de charme.