En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Piotr Michalowski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre polonais (Cracovie 1800  – Krzyztoporzyce 1855).

Il fit ses études à l'université de Cracovie (1815-1820) et de Göttingen (1821-1823) et voyagea fréquemment en Europe. Riche propriétaire foncier en Galicie, il administra ses biens tout en déployant une grande activité politique et sociale. Amateur fort averti, il s'intéressa toujours à la peinture et au dessin, mais c'est au cours de son séjour à Paris (1832-1835) qu'il entra dans l'atelier de Charlet, étudiant en même temps dans les musées la peinture espagnole, la peinture flamande et Géricault.

Michalowski est surtout connu comme peintre de chevaux, de scènes de batailles napoléoniennes ou polonaises (Bataille de Somosierra, musée de Varsovie), comme portraitiste (Napoléon Ier à cheval, Cracovie, M. N.) et comme peintre de paysans (" Don Quichotte ", musée de Cracovie) et de mendiants, genre où il montre une remarquable pénétration psychologique. Ses compositions vigoureuses, d'un réalisme impétueux, expressif, témoignent d'un talent et d'une aisance technique rares. Par sa facture large, rappelant l'esquisse, le mouvement se communique à toute l'image et les ciels nuageux rougeoient sous l'effet d'une luminosité intense ; ses formes synthétiques, sa composition harmonieuse et hardie (scènes de chevaux) permettent de voir en lui l'un des représentants les plus éminents du Romantisme européen. Michalowski est représenté dans les musées polonais, notamment au musée de Varsovie, qui conserve un bel ensemble de ses œuvres.