En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacob Meyer de Haan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Amsterdam 1852  – id. 1895).

Ami de Pissarro, il rencontre Gauguin à Paris au début de 1889 et le suit à Pont-Aven, puis au Pouldu. Devenu son compagnon fidèle, son soutien financier et l'un de ses modèles favoris, il subit fortement son influence (Cour de ferme au Pouldu, 1889, Otterlo, Kröller-Müller), évoluant vers un synthétisme japonisant raffiné, proche de celui de ses amis les Nabis (Autoportrait, v. 1890 ; Maternité ; Natures mortes, musées de Rennes et de Quimper). Gauguin a exécuté 2 portraits peints de Meyer de Haan dont l'un est conservé à Hartford, Wadsworth Atheneum, et un portrait sculpté de l'artiste (Ottawa, N. G.).