En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Annette Messager

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste française (Bercle-sur-Mer, Pas-de-Calais, 1943).

La recherche artistique d'Annette Messager porte sur deux aspects : la femme et son rapport avec la société, le cliché, c'est-à-dire l'expression populaire. Ces deux thèmes peuvent se matérialiser sous diverses formes : des objets (faux oiseaux emmaillotés comme ceux qui ont été présentés au musée Rude de Dijon en 1973, les Travaux de l'atelier), des albums de photographies ou contenant des coupures de journaux qui peuvent constituer des collections sur des thèmes : Annette Messager, femme pratique, Annette Messager, truqueuse, Annette Messager, collectionneuse, des dessins originaux ou copiant des images déjà existantes, bientôt des photographies agrandies découpées et retouchées présentées au mur : le Feuilleton est ainsi une suite de photomontages sur des thèmes standardisés (le cauchemar, la dispute, l'obsession). En utilisant des images issues de la culture populaire (l'œuvre du musée de Grenoble, 1973, est constituée d'illustrations découpées dans des romans policiers en images) ainsi que les idées qu'elles traduisent (le Bonheur illustré, 1976), Annette Messager réalise un art fortement marqué par la sociologie et qui possède un contenu affectif important. Depuis 1983, elle réalise de grandes compositions murales à base de photographies découpées et retouchées, les Chimères, qui retrouvent avec leur cortège de monstres et de figures grotesques et hideuses la tradition des fresques médiévales réalisées à partir de thèmes fantastiques ou de celui de la danse macabre. Annette Messager a été exposée à Paris, à l'A. R. C. en 1984, ainsi qu'au musée de Calais et dans de nombreux musées européens. Une rétrospective de son œuvre a été présentée en 1990 au musée de Grenoble et en 1995-1996 à Los Angeles et à New York (M. O. M. A.).