En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pietro Mengarini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Rome 1869  – id. 1924).

Le comte Pietro Mengarini appartenait à une famille aristocratique de Rome. Élève de Giulio Rolland, avec qui il collabora pour la décoration du Théâtre municipal de Macerata, il joua un rôle à Rome dans une certaine avant-garde artistique, fit partie du groupe des luministes, avec lesquels il exposa ses œuvres à maintes reprises, et fut l'un des précurseurs en Italie du Divisionnisme.

Artiste raffiné et exigeant, d'une très grande rigueur intellectuelle, il détruisit beaucoup de ses tableaux qui ne résistaient pas à sa propre critique, et ses œuvres, de ce fait, sont rares et recherchées des amateurs. Dès le début du siècle, il représenta des nus avec la technique typiquement pointilliste dont il avait une maîtrise absolue. Les couleurs mauves de ces nus absolument remarquables font penser aux tonalités employées par Bonnard à une date bien postérieure. L'artiste est notamment représenté au musée du Petit Palais (Genève).