En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jozef Mehoffer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, graveur et écrivain d'art polonais (Ropczyce  1868  – Cracovie  1946).

Il fit ses études à l'École des beaux-arts de Cracovie (1887-1889), à l'Académie de Vienne (1889-90) et à Paris (Académie Colarossi et École des beaux-arts, à l'atelier de Bonnat) de 1891 à 1896. Sa peinture, influencée par Matejko, dont il était l'élève et le collaborateur, et par la Sécession viennoise, est, par excellence, décorative : arabesque souple de la ligne, gamme savoureuse des coloris intenses, goût prononcé pour les dorures, riches ornements et motifs populaires. Mehoffer a souvent recours à l'allégorie et au symbole, associés à des personnages réels (Jardin étrange, 1903, musée de Varsovie). Il est l'auteur de plusieurs paysages (Soleil de mai, 1907, Varsovie, M. N.), de scènes d'intérieur (Bibelots sur une cheminée, 1895, Poznań, M. N.) et d'innombrables portraits. Comme professeur à l'Académie des beaux-arts de Cracovie à partir de 1902, il joua un rôle d'animateur et fut l'un des fondateurs de l'association " Sztuka ", qui organisait des expositions d'art polonais jusqu'à l'étranger. Ses décorations murales occupent une place importante dans son œuvre (Cracovie, église Notre-Dame, en collaboration avec Matejko ; château de Wawel), ainsi que ses vitraux exécutés pour la cathédrale de Wawel et pour celle de Fribourg (ces derniers attirèrent l'attention de Hodler). Il réalisa également le rideau de scène du Théâtre de Cracovie.