En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître du Retable Tucher

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (actif à Nuremberg entre 1438 et 1450).

Cette personnalité dominante de l'école de Nuremberg au milieu du xve s. doit son nom au Retable Tucher. Cet ensemble remarquable se trouvait à l'origine dans l'église des Augustins de Nuremberg ; il fut transporté en 1615 dans l'église des Chartreux et restauré aux frais de la famille Tucher, dont il porte les armes ; depuis le début du xixe s., il est conservé dans l'église Notre-Dame de Nuremberg. Sur le panneau central, on voit : au milieu, la Crucifixion avec la Vierge et saint Jean ; sur les côtés, l'Annonciation et la Résurrection ; sur les faces internes des volets : à gauche, Saint Guy et l'Assomption et, à droite, Saint Léonard et la Vision de saint Augustin. Les figures, isolées, courtes, puissantes, témoignent d'un réalisme issu d'influences flamandes (R. Campin) et bourguignonnes (Claus Sluter). Diverses œuvres sont attribuées au Maître de Tucher ou à son atelier, notamment le Retable Haller (Nuremberg, église Saint-Sébald) et l'Épitaphe de Jean d'Ehenheim (Nuremberg, église Saint-Laurent).