En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître du Polyptyque de San Severino

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (actif vers 1480).

Auteur du polyptyque (Saint Séverin évêque, entouré de Saints et surmonté par la Vierge et l'Enfant, elle-même entourée de Saints) conservé dans l'église SS. Severino e Sossio à Naples, il est la figure la plus haute, avec Colantonio, de la peinture napolitaine du quattrocento. Les 5 panneaux de la prédelle du retable —racontant notamment des épisodes de la vie de saint Séverin — se répartissent aujourd'hui entre le musée Horne (Florence), la coll. du prince Ruprecht de Munich et une coll. part. de Rome. Dans cette unique œuvre, le Maître montre clairement son assimilation des modes d'Antonello de Messine, qu'il substitue aux sources flamandes de la culture locale, comme en témoignent son goût narratif, sa sensibilité à la lumière et son sentiment très fort de la nature. En outre, l'artiste démontre, pour la première fois à Naples, sa compréhension de la manière nouvelle de Piero della Francesca et aussi son attirance pour la culture française de Fouquet et pour l'art des maîtres valenciens. L'œuvre du Maître du Polyptyque de San Severino a nettement influencé la peinture napolitaine, comme le révèlent les rares témoignages de 2 artistes mineurs locaux, Pietro Befulco et Antonello da Capua.