En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître du Château de Lichtenstein

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre autrichien (actif de 1430 à 1450).

Il doit son nom à 2 panneaux représentant la Mort et le Couronnement de la Vierge, conservés au château de Lichtenstein dans le Wurtemberg. L'œuvre de cet artiste comprend en outre 14 panneaux d'un retable illustrant des Scènes de la vie de la Vierge et de celle du Christ, dispersés entre différents musées et collections (Berlin, Wrocław, Moscou, Philadelphie, Raadi près de Tartou et Vienne). Un autre cycle comprend 7 tableaux de la Passion, répartis entre les musées de Bâle, de Graz et de Munich. Il s'agit de vestiges de 2 retables exécutés en collaboration. Les origines stylistiques du maître restent obscures. Il est possible qu'il ait travaillé à Vienne avec le Maître de la Présentation, bien que son art présente des particularités souabes (apparentées à Lucas Moser). Au début de sa carrière, l'artiste est entièrement dominé par l'influence du " style doux " ; mais il subira par la suite des impulsions venues des Pays-Bas, tout en demeurant cependant lyrique et sentimental. L'histoire de ces panneaux ne pouvant être éclaircie au-delà du xixe s., il n'est pas possible de préciser la destination initiale de ces retables, ni d'émettre des hypothèses concernant les origines du Maître du Château de Lichtenstein et sa formation.