En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître des Portraits Princiers

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (actif à la fin du xve s. ).

L'œuvre de ce maître regroupé par Friedländer en 1926 comprenait primitivement un Portrait de jeune homme (Rotterdam, B. V. B.), le Portrait d'Englebert de Nassau (1487, Rijksmuseum) ainsi que les personnages princiers représentés dans le volet des Noces de Cana du Triptyque du repas des Dix mille (Melbourne, N. G.). Actuellement, on peut ajouter aux 2 portraits d'Amsterdam et de Rotterdam ceux de Louis de Gruuthuse (musée de Bruges), de Philippe de Clève et d'Adolphe de Clève Ravesteyn (musées de Berlin). Plutôt que de vouloir assimiler l'œuvre du Maître des Portraits princiers à l'œuvre de jeunesse du Maître de la Légende de sainte Madeleine, il semble préférable de considérer ce groupe de portraits comme un groupe dû à un maître distinct, probablement bruxellois, actif vers 1490 et influencé par Van der Weyden. Notons cependant que le modelé fin et l'absence de monumentalité de ces portraits pourraient faire rechercher le nom du Maître des Portraits princiers dans le milieu des miniaturistes.