En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître de la Madone Straus

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (actif à Florence à la fin du xive s. et au début du xve s. ).

La personnalité de ce peintre fut reconstruite autour d'une Madone de la coll. Straus (auj. au musée de Houston, Texas). Florentin, l'artiste semble appartenir à la même génération que Lorenzo Monaco, dont il s'approche par le ton dévot. Ses premières œuvres, telles que l'Annonciation (Florence, Accademia), sont de la fin du xive s., sous l'influence d'Agnolo Gaddi et de Spinello Aretino. Ensuite, le peintre participa au mouvement gothique international, en accueillant surtout les suggestions de Starnina, comme en témoignent les panneaux avec Saint François et Sainte Catherine de l'Accademia de Florence, mais en gardant une expression calme et tendre, qui fait l'originalité de son style. Parmi ses autres œuvres, on peut citer le Couronnement de la Vierge à l'Ospedale degli Innocenti de Florence et 2 Saints au Vatican.

Il ne faut pas confondre cet anonyme avec un autre Maître de la Madone Straus (actif à Sienne dans la première moitié du xive s.) , auteur d'une Madone elle aussi au musée de Houston et provenant de la même collection, et d'une série de panneaux (Sainte Agnès, musée de Worcester ; Saint Jean, New Haven, Yale Art Gal.) qui le désignent comme l'un des meilleurs élèves de Simone Martini, proche de Lippo Memmi et surtout de l'artiste (Donato Martini, frère de Simone ou un autre membre de la famille ?) longtemps désigné sous le nom de Barna, auteur des fresques de la collégiale de San Gimignano.