En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître de la Légende de sainte Madeleine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (actif à Bruxelles dans le dernier quart du xve s. ).

Un triptyque consacré à la légende de sainte Madeleine (panneaux partagés entre les musées de Budapest, Schwerin, Philadelphie, Copenhague) a servi à la fois à dénommer le peintre et à regrouper sa production. Dans le Triptyque du repas des Dix Mille (Melbourne, N.G.), l'artiste collabore avec le Maître de la Légende de sainte Catherine. Mis à part ses fréquents emprunts à Rogier Van der Weyden, son style se distingue surtout par une recherche d'élégance dans les silhouettes, associée à un souci de modelé souple qui adoucit les passages de l'ombre à la lumière. On doit au peintre plusieurs portraits (Marguerite d'Autriche, Louvre).