En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître de la Légende de saint Georges

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (actif à Cologne de 1460 à 1480).

Il doit son nom au triptyque conservé au W. R. M. de Cologne, qui, ouvert, présente 8 scènes de la légende de saint Georges, l'extérieur des volets représentant l'Adoration de l'Enfant et le Christ devant Pilate avec le donateur Peter Kannegiesser et sa famille. Son style est narratif et touffu. Le peintre aime un dessin accentué, les raccourcis abrupts et le chevauchement des plans, tant pour suggérer la profondeur que par souci de la forme. Son style anguleux se trahit par une prédilection pour les lignes brisées, les formes effilées et délicates. Ses tableaux révèlent un artiste peu attaché à la tradition de Cologne, mais fortement influencé par les maîtres néerlandais, notamment Rogier Van der Weyden, dont il adopte les compositions et copie littéralement certains détails, sans atteindre toutefois à la qualité de son modèle. Stange a attribué au maître comme œuvres tardives quelques autres panneaux qui le montrent plus étroitement dépendant du Maître de la Vie de Marie. Il s'agit d'un panneau représentant la Messe de saint Grégoire (Cologne, Saint-Cunibert) d'une Crucifixion (Cologne, V. R. M.).