En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître de l'Adoration du Christ de Vienne

(Meister der wiener Anbetung)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre autrichien (actif v. 1420).

Ce peintre de panneaux de petites dimensions doit son nom à l'Adoration de l'Enfant (Vienne, Österr. Gal.). On attribue à la même main 4 panneaux de la Passion (autref. coll. Durrieu), une Sainte Marguerite (Vienne, autref. coll. Bondy) et une Adoration des mages (musée de Budapest). Son style présente des rapports étroits avec la peinture du sud de la Bohême entre 1370 et 1390 (Trěboň). La critique voit généralement en lui un peintre important qui fut le maître du peintre dit Hans von Tübingen et du Maître de la Présentation. G. Schmidt place sa période d'activité vers 1420, mais lui refuse en revanche toute influence sur ses contemporains.