En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître de Saint Ildefonse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (actif dans la province de Valladolid dans le dernier quart du xve s. ).

La personnalité de cet artiste se fonde sur le panneau représentant l'Imposition de la chasuble à saint Ildefonse (Louvre), celui de Saint Paul et saint Jacques (musée de Copenhague) et sur 2 autres consacrés à Saint Athanase et à Saint Louis de Toulouse (musée de Valladolid). La haute qualité de sa peinture et sa conception esthétique classent le peintre parmi les meilleurs artistes de la région castillane à la fin du xve s. On lui attribue également deux éléments du retable de la chapelle Saint-Martin dans la cathédrale de Tolède, représentant la Visitation et la Madeleine. Le Maître néglige les ors comme Jorge Inglés, mais ne ressent pas autant que lui l'attrait du paysage.

La verticalité de ses personnages, la dureté de leurs physionomies et l'originale transcription des plis des vêtements confèrent à ses compositions une imposante monumentalité. Selon Gudiol (mais cette théorie n'est pas acceptée par d'autres historiens), il serait l'auteur des Scènes de l'enfance du Christ provenant du monastère de la Sisla (Prado), et l'un des artistes qui travaillèrent au retable de la chapelle du connétable D. Alvaro de Luna (cathédrale de Tolède).