En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître de Palanquinos

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (actif à León dans le dernier quart du xve s. ).

Sous ce nom, Gomez Moreno a groupé l'œuvre d'un artiste qui travailla à León dans l'entourage de F. Gallego. Des 6 panneaux provenant de Palanquinos et incorporés au grand retable peint par Nicolas Francés (cathédrale de León), 2 fragments de prédelle représentant 3 Apôtres montrent par la belle mise en page des personnages à mi-corps et la précision des figures l'importance que l'artiste, comme Gallego, attache à l'achèvement des figures de prédelle : le fond d'or orné de motifs mudéjars est un type de décor souvent utilisé par l'artiste. L'influence des scènes flamandes, celles de Bouts en particulier, est évidente dans 3 œuvres de la cathédrale de León : la Déposition de croix, Saint Cosme dans un paysage et Saint Damien à l'intérieur d'une église gothique ; mais la liberté de son interprétation et la grande dignité de ses figures permettent de placer le Maître de Palanquinos parmi les représentants les plus élégants de la peinture flamande en terre de León. Deux autres retables lui ont été également attribués : celui des Deux Saints Jean (Villalón de Campos) et celui de Santa Marina (Mayorga).