En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître de Hoogstraten

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand peut-être d'origine brugeoise (actif à Anvers au début du xvie

s.). Son œuvre, influencée par Memling et Gérard David puis par Quentin Metsys, est groupée autour du retable des Sept Douleurs de la Vierge provenant de l'église de Hoogstraten et conservé au musée d'Anvers : une paire de volets représentant Saint Jean-Baptiste et Saint Jérôme (Vienne, K.M.). Plusieurs représentations de la Vierge en majesté et le triptyque de l'Adoration des mages (Anvers, musée Mayer Van den Bergh).

Ces panneaux, aux couleurs vives posées en aplats, témoignent du souci de " faire joli " et se caractérisent par des personnages sans expression — les figures féminines, notamment, semblent presque irréelles — et des paysages très doux.