En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître d'Arguis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (actif en Aragon dans la première moitié du xve s. ).

L'origine du Retable de saint Michel (Prado), qui ornait le maître-autel de l'église d'Arguis, a donné son nom à ce maître, auquel on a attribué 2 autres retables, dédiés à sainte Anne et exécutés également dans la région de Huesca ; l'un de ces retables se trouve dans la collection Junyer de Barcelone et l'autre, un petit triptyque plus archaïque, à la collégiale d'Alquezar. Ces œuvres témoignent d'une profonde connaissance du milieu artistique catalan, influencé par l'art franco-italien. Si le rythme dansant des figures et l'élégance des costumes, aux coloris éclatants, rappellent les compositions de Borrassá et de Juan Mates, la raideur des silhouettes et la verve presque caricaturale des visages sont d'un accent typiquement aragonais. Le Maître est, après Juan de Leví et Bonanat Zaortigat, l'un des représentants les plus curieux de la version aragonaise du style Gothique international.