En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maître I. W.

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre tchèque (xvie s. ).

Élève de Cranach l'Ancien, il dirigea, entre 1520 et 1550, un atelier dans le nord-ouest de la Bohême. La plus ancienne des œuvres de sa maturité (toutes signées et datées) est le Suicide de Lucrèce (1525) ; le retable de Zelina (musée de Chomutov) est daté de 1526. Sa tendance au Maniérisme se fait encore plus sentir dans l'ex-voto de l'église de Sopka : le Christ et un donateur (1530). Parmi ses meilleures œuvres, citons le tableau votif de Kašpar Kašpárek, représentant la Vierge (1537, musée de Plzeň) et le Christ souffrant (1541, Dresde, Gg). La production de son atelier (tableau votif de Most, 1538 ; la Mort de saint Venceslas, 1543, Prague, cathédrale Saint-Guy ; Retable d'Osek, apr. 1540, musée de Prague) est abondante surtout avant 1540. Parmi les élèves de Cranach l'Ancien, le monogrammiste I. W. est le plus doué et le plus fidèle ; néanmoins, son style, sensible et plus lyrique que celui de son maître, manque d'énergie créatrice.