En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Janos Mattis Teutsch

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre hongrois (Brasov 1884  – id. 1960).

Après des études à l'Académie des beaux-arts de Budapest, il séjourne à Munich et à Paris. Son style s'apparente alors à celui de l'expressionnisme du Blaue Reiter. En 1917, la première exposition de la revue d'avant-garde MA (Aujourd'hui) est consacrée à ses huiles et ses aquarelles.

Jusqu'en 1919, il est le seul artiste hongrois dont les œuvres prennent un caractère abstrait. Toute son évolution ultérieure sera déterminée par ses attaches à l'Expressionnisme. La composition Paysage coloré (1913-1914, Pécs, musée Janus Pannonius) est une œuvre caractéristique, représentative de cette époque. Les bandes de couleurs pures peintes sur la toile laissée en blanc ouvrent la voie à un type d'abstraction proche des expériences de Kandinsky.

En 1921, il expose à la galerie du Sturm à Berlin en compagnie de Klee et d'Archipenko. Après la Première Guerre mondiale, il vit et enseigne à Brasov et, conformément à la pratique des expressionnistes, il se tourne vers la sculpture, influencé par Archipenko et Brancusi. Quoique éloigné, il reste en contact avec la vie artistique de Berlin et de Paris (séjour en 1925) ainsi qu'avec le cercle d'écrivains et d'artistes de la revue Contimporanul de Bucarest.

En 1931, il fait paraître ses écrits : Die Kunstideologie. Le livre offre avec les idées qui y sont exprimées et les dessins une synthèse de l'œuvre de Mattis Teutsch.