En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lucio Massari

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Bologne 1569  – id.  1633).

Parmi les élèves des Carrache de moindre renommée, il fut celui qui ressentit le plus fortement l'influence des œuvres de la maturité d'Annibale, étudiées au cours d'un bref séjour à Rome. Mais ses travaux les plus significatifs sont ceux dans lesquels le sentiment religieux, d'une austérité sincère comme chez Bartolomeo Cesi, le grand peintre de la Contre-Réforme bolonaise, prévaut sur l'académisme formel : Madone et saints à S. Maria dei Poveri et à S. Benedetto de Bologne, Sainte Famille au palais Pitti, l'Aumône du bienheureux Corradino Ariosti à S. Paolo Maggiore de Bologne. Massari s'exprime en images graves et sans ornement, groupées en compositions simples et fluides. En dehors de Bologne, il travailla à Rome, à Florence (où il exécuta un cycle de fresques pour la chartreuse) et à Mantoue.