En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicola de Maria

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste italien (Foglianise 1954).

Les œuvres de Nicola de Maria se distinguent par leur lyrisme pictural et tentent, au-delà de tout clivage abstraction-figuration, de retranscrire une vision symbolique du monde, se rapprochant tant de la peinture de Paul Klee ou de Kandinsky que de celle de Wols ou de Twombly.

Dès 1978, avec Philosophy of Magic and of Art, Maria souligne ses rapports avec l'improvisation picturale, qu'il associe par la suite à son goût de l'exotisme (I am African, I am Asian, 1980) et de la poésie chinoise (Parole cinesi Lipo, Tu Fu, Wang Woi). Plus récemment, ses œuvres manifestent une attention pour la nature et ses cycles (Regno dei fiori, 1984-85), témoignant d'une préoccupation liée à l'espace et au temps : souci de cohérence que l'artiste pousse parfois jusqu'à peindre les murs de l'espace où sont installés ses tableaux. En 1981, le M. N. A. M. de Paris présente son travail lors de l'exposition " Identité italienne ". Une rétrospective lui a été consacrée en 1985 par le Stedelijk Van Abbe Museum d'Eindhoven. Ses peintures sur papier ont été présentées à Paris (gal. Lelong) en 1992.