En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mario Mafai

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Rome 1920  – id. 1965).

Il fut avec Scipione l'un des fondateurs de l'école romaine. Après un séjour parisien qui lui fait découvrir la peinture de Modigliani, Chagall, Soutine, Pascin et Kisling, il va être ensuite influencé par la " peinture métaphysique " dont il va donner une interprétation personnelle : ses compositions intimistes, ses natures mortes et paysages rappellent Morandi, qu'il a découvert en 1930, et révèlent parfois son sens de l'histoire et de la réalité, l'expression de la vérité quotidienne demeurant une constante de son œuvre (Modèle dans l'atelier, 1938). De 1930 à 1940, ses peintures sont marquées par une véhémence tout expressionniste et mettent en évidence une inspiration fantastique soutenue par un coloris intense.

Adoptant alors le Réalisme (1948-1953), Mafai s'oriente vers de nouveaux thèmes : " vues romaines " des bourgades populaires, places et marchés (Démolition du bourg, Rome, G. A. M.).

Mais sa peinture reste empreinte d'accents intimistes et lyriques. Mafai se tourne ensuite vers une abstraction où les possibilités psychologiques et lyriques de la couleur constituent les éléments dominants. Ses œuvres peuvent être vues à la G. A. M. de Rome.