En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Allan Mac Collum

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste américain (Los Angeles 1944).

Il participe dès 1971 à l'exposition " Off the Stretcher " à l'Oakland Museum, en Californie. Son arrivée à New York, en 1975, correspond à l'arrêt des grandes peintures abstraites. Ses recherches sont une réflexion critique sur la primauté de l'objet unique et sur la notion de produit industriel. Il aborde cette thématique par 4 séries d'œuvres : en peinture en 1978 Surrogates Paintings (substituts de peinture : tableau en bois avec un rectangle central, un passe-partout, un cadre et une couleur) ; dès 1982, les Plaster Surrogates (144 Plaster Surrogates [Grey n° 3], 1988) ; en tant que photographe avec les Perpetual Photographies (prises dans les séries télévisées avec des Surrogates sur les murs) ; en tant que sculpteur, en 1986, avec les Perfect Vehicules (vases) et, enfin, en 1987-1988, les Individual Works (10 000 petits objets-jouets). Il vit et travaille actuellement à New York, a participé en 1985 à l'exposition " America ", New York, Whitney Museum et, en 1988, à l'exposition " la Couleur seule, l'expérience du monochrome ", Lyon, musée Saint-Pierre. Il est représenté dans les musées américains, européens, à Paris (M. N. A. M.) et au musée de Grenoble.