En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Verena Loewensberg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre suisse (Zurich 1912 – id. 1986).

Verena Loewensberg est, avec Max Bill, Richard Paul Lohse et Camille Graeser, le principal représentant du mouvement de l'art concret zurichois. Elle a effectué ses études à la Kunstgewerbeschule de Bâle, de 1927 à 1929. Elle est passée par Paris, où elle a suivi les cours de l'Académie moderne en 1935, et a rencontré Auguste Herbin. Ses premiers tableaux abstraits datent de 1936. Dès 1937, elle adhère à l'association Allianz : elle participera ensuite à toutes les grandes manifestations qui marquent l'histoire de l'avant-garde suisse. Ses premiers tableaux, dans la direction du Constructivisme, datent de la fin des années 30 : elle est alors marquée par Mondrian, comme le montre son tableau Peinture n° 50 (1942, Winterthur, Kunstmuseum), qui reprend la grille du Néo-Plasticisme. Verena Loewensberg va ensuite explorer de très nombreux thèmes en mettant l'accent sur l'occupation du champ pictural, l'utilisation de la couleur et des formes dans un esprit systématique, sans toutefois la rigueur que l'on trouve chez Richard Paul Lohse ou encore chez Max Bill. Verena Loewensberg aura une rétrospective présentée au Kunsthaus de Zurich en 1981. Son œuvre est principalement représentée dans les musées suisses.