En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pirro Ligorio

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et architecte italien (Naples 1513/14  – Ferrare 1583).

Il travaille à Rome comme peintre de façades dans le goût de Polidoro da Caravaggio (œuvres perdues). Au service, comme architecte, des papes Paul IV et Pie IV au Vatican (1557-1566), puis des princes d'Este à Ferrare (1568), il dirige la décoration des jardins et de la Villa d'Este à Tivoli (1566-1572), dans le goût mythologique un peu compliqué de Giulio Romano et de Peruzzi. Il est l'auteur d'allégories dessinées des Sciences et des Arts (Louvre, Albertina) ainsi que d'une suite de dessins relative à la généalogie des princes d'Este. La seule œuvre encore existante est la fresque de la Danse de Salomé à S. Giovanni Decollato à Rome (v. 1544) à laquelle se réfère un dessin préparatoire conservé au British Museum. Cette fresque révèle des similitudes avec Francesco Salviati et devient le témoin de l'émergence du ton érudit et antiquaire dont il use pour interpréter les modèles romains du début du Cinquecento. Son ouvrage, encore en grande partie inédit, Libro dell'Antichità (Turin, Archivio di Stato), est un témoignage important de la conception symbolique de l'Antiquité pendant la Renaissance.