En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bernardino Licinio

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Venise 1485  –id ? après 1549).

D'origine bergamasque, il est en 1511 à Venise. Au début de sa carrière, il s'oriente vers le giorgionisme, dont il donne cependant une interprétation assez réaliste et bourgeoise, tout en respectant son chaud coloris et sa douceur tranquille (Portrait d'un Ferramosca, musée de Vicence ; Portrait d'un jeune homme avec un crâne, Oxford, Ashmolean Museum). Auteur de quelques compositions religieuses (Madone et saints, 1535, Venise, église des Frari), il se distingue avant tout comme portraitiste : de 1522 date son Portrait de femme (musée de Budapest) ; de 1528, son Portrait de Stefano Nani (Londres, N. G.), riche d'annotations psychologiques. Licinio compose souvent des Portraits de groupes (Hampton Court ; Ermitage ; Alnwick Castle, coll. duc. de Northumberland) : dans son Concert (New York, coll. part.), orchestré dans une tonalité sonore, les figures, réalistes et bien caractérisées, rappellent par leur typologie les personnages des portraits.