En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ricardo Licata

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Turin 1929).

Après des études à l'Académie de Venise, où il connaît une période figurative, il aborde la bidimensionnalité et la non-figuration dès 1952. Installé à Paris en 1957, il devient l'assistant de Severini à l'École d'art italienne. En 1962, il est nommé professeur à l'École des beaux-arts de Paris et obtient le premier prix d'art graphique à la Biennale de Venise de 1965. Licata dit utiliser les signes " comme une représentation graphique de la pensée, non codifiée mais poétique, inventive, personnelle et hors de tout système ". Ses toiles sont marquées par une frontalité verticale composée de frises horizontales de dimensions inégales, où il dispose une calligraphie à la fois organisée et spontanée. Cette " écriture sans alphabet ", aux tons raffinés, inscrite sur des fonds neutres, s'intègre dans des espaces différenciés (Magie, 1981). Depuis 1987, l'espace tend à se libérer, et les signes, de plus grand format, acquièrent une certaine individualité (Danza, 1987). Licata a réalisé des céramiques pour des projets architecturaux (universités de Lille et de Perpignan) et des décors pour le théâtre (Médée d'Euripide, 1978, Trévise).