En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Judith Leyster

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Haarlem 1609  – Heemstede 1660).

D'abord marquée vers 1628 par le Caravagisme de Ter Brugghen, elle fut à partir de 1629 l'élève de Frans Hals, dont elle subit profondément l'influence. En 1633, elle est inscrite à la gilde de Saint-Luc de Haarlem et, dès 1635, elle a trois élèves, et notamment Willem Wouters. En 1636, elle épouse le peintre Jan Miense Molenaer. Ses œuvres datées s'échelonnent entre 1629 et 1652 ; elles comprennent des scènes de genre (Garçon et fille au chat, Londres, N. G. ; la Joyeuse Compagnie, 1630, Louvre ; l'Offre refusée, 1631, Mauritshuis) et plus particulièrement des Sujets musicaux (Rijksmuseum ; 1629, Stockholm, Nm). Elle est l'auteur de quelques portraits (Autoportrait, Washington, N. G.). Ses peintures, par leur style et leur facture, dérivent directement de Frans Hals et de Dirck Hals ; c'est ainsi que le Bouffon du Rijksmuseum passa longtemps pour un véritable Hals, alors qu'il n'est qu'une brillante réplique, due à Leyster, de l'original de Hals, conservé au Louvre.