En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Reynaud Levieux

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Nîmes 1613  – Rome [?] apr. 1694).

D'une famille protestante, il se rend à Rome en 1640, travaille à des copies d'après Raphaël et regagne Nîmes en 1644. Installé à Montpellier en 1649, il participe à la décoration de l'hôtel d'Autheville, exécute des cartons de tapisserie sur le thème de la Vie de Moïse. Établi ensuite en Avignon, il peint en 1651 une Sainte Famille pour les Chartreux (collégiale de Villeneuve-lès-Avignon) ; il peint la Purification de la Vierge (1654) pour Notre-Dame-des-Doms. Il entre en 1659 dans la confrérie des Pénitents noirs, pour laquelle il peint une Déposition de saint Jean-Baptiste (musée de Nîmes). Il peint de nombreux tableaux pour les hôtels et les églises d'Avignon, et travaille aussi pour les églises d'Aix-en-Provence (Visitation, 1660, la Madeleine ; Saint Bruno, 1665, Saint-Jean-de-Malte). En 1669, Levieux gagne de nouveau Rome, d'où il envoie encore des tableaux en Provence ; il peint à Rome le Saint Denis et le miracle de l'aveugle (Rome, Saint-Louis-des-Français). Il termina peut-être sa vie comme moine chartreux. Son art, d'un austère classicisme hérité de Raphaël et d'un réel raffinement dans la facture soignée et les gammes de couleurs sobres, a été récemment remis à l'honneur.