En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Leppien

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français d'origine allemande (Lünebourg, 1910  – Paris 1991).

Étudiant au Bauhaus en 1929, il suit notamment les cours élémentaires de Kandinsky. L'année suivante, il intègre l'académie fondée par Itten à Berlin où il se familiarise surtout avec les techniques de la photographie, notamment aux côtés de Lazlo Moholy-Nagy. C'est cette activité de photographe qu'il exerce quand il rejoint Paris en 1933 à la suite de l'arrivée au pouvoir des nazis. Il s'engage à la déclaration de la guerre auprès des armées françaises, ce qui lui vaut, à la suite d'une arrestation, d'être interné en 1944. À la libération, il s'installe dans le sud de la France pour poursuivre son travail créatif. Il renoue alors avec la peinture en adoptant une facture à la fois géométrique et matiériste, fondée sur la rencontre sinueuse de grandes lignes courbes. Les formes se simplifient ensuite pour explorer d'abord des rectangles, puis des cercles qui donnent lieu à de nombreuses variations chromatiques. Ces cercles, concentriques ou centripètes, sont travaillés dans l'épaisseur d'une couche onctueuse de matière picturale qui confèrent à l'œuvre une présence lumineuse et charnelle. Ses œuvres sont représentées dans de nombreuses collections publiques françaises.