En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

José Leonardo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Calatayud 1601  – Saragosse 1656).

C'est peut-être l'artiste le plus doué parmi tous ceux qui travaillaient à Madrid à l'époque de Velázquez. Disciple de Cajés, il s'inspire de son maître dans ses premières œuvres (Retable de Cebrejos, 1624) ; puis, sous l'influence probable de Velázquez, sa technique s'allège, ses tons s'affinent (Saint Sébastien, Prado), même lorsque la composition reste conforme à des schémas maniéristes (Naissance de la Vierge, Prado ; Moïse et le serpent de bronze, Madrid, Académie S. Fernando). En 1634, il participe à la décoration du salon des Royaumes au Buen Retiro par 2 tableaux : la Reddition de Brisach et la Prise de Juliers (Prado), qui sont parmi les plus beaux de la série, après les Lances de Velázquez. En 1648, Leonardo, atteint de folie, abandonne la peinture.