En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lorenzo Canozzi, dit da Lendinara et Cristoforo Canozzi, dit da Lendinara

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Marqueteurs italiens (xve  – xvie s.).

Originaires de Lendinara (Rovigo), ils travaillèrent à la décoration du studiolo du duc Borso d'Este, à Belfiore, de 1449 à 1453 (marqueteries auj. perdues). Entre 1461 et 1465, il exécutent les " tarsie " du chœur du dôme de Modène, Cristoforo seul a signé celles du chœur de la cathédrale de Parme (1473), de même que les Quatre Évangélistes de la sacristie du dôme de Modène (1477). Il a aussi exécuté la majeure partie des marqueteries pour la sacristie des Consorziati au dôme de Parme (1487-1491). Sur des dessins fournis par Lorenzo et Cristoforo (1456), Benardino, fils de ce dernier, exécuta, en collaboration avec d'autres artistes, les " tarsie " du chœur de la cathédrale de Ferrare (v. 1500-1520). Cristoforo a aussi pratiqué la peinture, comme en attestent la Vierge à l'Enfant (1482) à la Gal. Estense de Modène et la Vierge à l'Enfant dans un paysage de Venise (musée Correr). Influencés par Piero della Francesca, les Lendinara ont été en Émilie ses continuateurs les plus originaux.