En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Auguste-Xavier Le Prince

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1799  – Nice 1826).

Jeune, il étudie d'après les paysagistes néerlandais, qui l'influenceront durablement. Pendant sa courte carrière, Le Prince peint surtout des paysages, particulièrement des vues de villages animées de personnages pittoresques et d'animaux : marchés, scènes villageoises, décrits avec habileté et un sens très sûr des effets lumineux. On lui doit aussi quelques portraits (portrait de Chenard, 1821, musée d'Auxerre ; portraits de Pierre et Gustave Le Prince, 1824, musée de Chartres) ; certains de ses paysages se trouvent dans les musées de Châlons-sur-Marne (1820), Honfleur, Le Puy, Rochefort (1819) et Rouen (1817). Le Louvre possède un grand Embarquement de bestiaux à Honfleur (1823), dont le Petit Palais à Paris conserve une esquisse ou une réduction, et un étonnant Paysage du Susten en Suisse (1824) est déposé au musée des Arts décoratifs.

Xavier Le Prince eut deux frères, également paysagistes, Gustave (Paris 1810 - id. 1837) et surtout Léopold (Paris 1800 – Chartres 1847) . La manière de ce dernier est proche de celle d'Auguste-Xavier. L'artiste s'était établi à Chartres. On peut voir de ses tableaux aux musées de Besançon, Clamecy, Chartres, Dijon (musée Magnin), Narbonne, Quimper et Tours.