En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francisco Lameyer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Puerto de Santa Maria 1825  – Madrid 1877).

Andalou, mais formé sans doute à Madrid, Lameyer fut un artiste original, romantique, solitaire et taciturne ami des Madrazo et d'Alenza. Il séjourna à Paris (1852), résida quelque temps au Maroc (1863) en compagnie de Fortuny et, par la suite, visita, semble-t-il, le Japon et les Philippines. Ayant commencé sa carrière par l'illustration du livre (son Buscón de Quevedo, ses Escenas andaluzas d'Estebañez Calderón comptent parmi les meilleurs livres illustrés de l'Espagne romantique), il fut avant tout comme peintre un " goyesque " passionné. Mais il admirait aussi la fougue de Delacroix, dont sa Barque de Caron reflète curieusement l'influence. Il a peint surtout des sujets marocains, librement traités dans un style assez éloigné de l'orientalisme classique d'un Fortuny : l'éclat de la couleur souligne des masques grimaçants à la manière du dernier Goya (Combat de Marocains, Madrid, Casón). On lui doit aussi de nombreux dessins représentant des scènes populaires. (Madrid, musée municipal).