En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gaston La Touche

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Saint-Cloud 1854  – Paris 1913).

Interprétant systématiquement l'impressionnisme en tons très chauds, il peignit des paysages assez poétiques (les Cygnes, 1898, Versailles) et des scènes de genre charmantes ou attendries (l'Accouchée, 1888, musée de Sydney). Certaines toiles assez prétentieuses évoquent les fêtes galantes à la Watteau (Fête de nuit, 1906, Limoges, hôtel de ville) et des singeries qui se souviennent trop du xviiie s. Il réalisa aussi des panneaux décoratifs pour la mairie de Saint-Cloud (Allégorie de la Paix, 1897), le ministère de la Justice à Paris (le Poète, le Peintre, le Sculpteur, 1910, auj. au Sénat) ou la villa Arnagua d'Edmond Rostand à Cambo-les-Bains (la Fête chez Thérèse, 1906). La Touche grava à la pointe sèche les illustrations de l'Assommoir de Zola (1879). Cinq de ses œuvres (dont Jalousie, Une loge) se trouvent aujourd'hui conservées au musée d'Orsay.