En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Simon Julien

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Toulon 1735  – Paris v. 1800).

Élève de Dandré-Bardon à Marseille et de Carle Van Loo à Paris, Simon Julien obtint en 1760 le grand prix de Rome avec le Sacrifice de Manucé, père de Samson (musée du Mans). Il semble alors avoir longuement séjourné à Rome. Reçu à l'Académie en 1783 avec Tithon et l'Aurore (tableau, esquisse et dessin préparatoire au musée de Caen), il exposa ensuite régulièrement au Salon. Les toiles que conserve le musée de Toulon ainsi que l'exceptionnel Martyre de saint Hippolyte de la cathédrale de Lyon (1762) sont d'un habile coloriste, composant avec aisance et fantaisie.