En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ludolf de Jongh

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Rotterdam ou Overschie 1616  – Hillegersberg 1679).

Portraitiste, paysagiste et peintre de genre, il fut l'élève de Cornelis Saftleven à Rotterdam, de Palamedes à Delft et de Jan Van Bylert d'Utrecht. Il voyagea en France en 1635 et rentra à Rotterdam en 1643. Artiste éclectique, il est l'auteur de paysages qui relèvent de la manière italianisante. Ses portraits, tels celui d'une Femme et sa fille (1653, Dresde, Gg) ou le Portrait de femme (1660, Mauritshuis), gardent un aspect ample et sévère. Ses scènes intimes constituent la meilleure part de son œuvre (la Lecture du billet, 1657, musée de Mayence ; Cour d'une maison de campagne, Detroit, Institute of Arts).