En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Christian Albrecht Jensen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre danois (Bredsted, Schleswig, 1792  – Copenhague 1870).

Formé à l'Académie de Copenhague (1810-1816), puis à celle de Dresde (1817-18), il voyagea en Europe et travailla en Angleterre (1839-40) et à Saint-Pétersbourg (1840-41). Après 1850, il peignit peu. Exclusivement portraitiste, il exécuta de nombreuses et vivantes effigies : la Femme de l'artiste (1825-26, château de Frederiksborg), la Baronne Stampe (1827, Copenhague, musée Thorvaldsen), H. E. Freund (1835, Copenhague, N. C. G.), Portrait d'H. C. Andersen (1836, Odense, maison Andersen), Marie-Elise Storm (Louvre), qui se situent, par la fermeté de leur construction, le tranquille raffinement de leurs coloris clairs et la lucidité de leur éclairage, dans la tradition d'Eckersberg et non loin des créations de Købke. Il est représenté par des séries de portraits dans les musées de Copenhague (S. M. f. K., Hirschsprungske Samling, N. C. G., musée Thorvaldsen), au château de Frederiksborg, au musée de Sorø et au Nm de Stockholm.