Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacopo di Cione

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (documenté à Florence de 1365 à 1398).

Frère d'Andrea (Orcagna) et de Nardo di Cione, on sait qu'en 1368 il est chargé de terminer le Triptyque de saint Matthieu (Offices), commencé par son frère Andrea. Le passage stylistique de cette œuvre à d'autres peintures qui lui sont attribuées — comme le grand retable avec le Couronnement de la Vierge et des Scènes de la vie du Christ, peint pour l'église S. Pietro Maggiore (Londres, N. G.) de 1370-71 (prédelle partagée entre plusieurs musées, à Providence, Philadelphie, Rome et Madrid), ou le Couronnement de la Vierge (1372-73), peint pour la Zecca, auj. à l'Accademia de Florence — reste quelque peu difficile à expliquer. Sous l'influence probable de Giovanni da Milano, l'artiste tend en tout cas, dans ces œuvres, à adoucir et à orner la tradition figurative des Orcagna. Mais ses formes restent incurablement dures et annoncent directement celles de Niccolò di Pietro Gerini, avec qui il collabora.