En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacopo di Casentino

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Florence 1297  – actif dans la première moitié du xive s. ).

Mentionné dans un document en 1339 (il participe alors à la création de la compagnie de Saint-Luc à Florence), il signa " Iacobus de Casentino me fecit " un petit triptyque avec une Madone à l'Enfant en trône, les Stigmates de saint François et deux saints, et la Crucifixion (Offices). Ses œuvres les plus importantes, la Madone en trône entre les deux saints Jean et des anges (Florence, tabernacle de l'Arte della lana) et le Retable de San Miniato avec des scènes de la vie du saint (Florence, S. Miniato al Monte), sont d'une époque antérieure. Elles mettent en évidence une culture encore archaïque, qui reste fidèle au giottisme de l'époque d'Assise, donc du début du trecento. Les œuvres plus tardives de Jacopo di Casentino (Madone à l'Enfant, S. Stefano à Pozzolatico ; petit polyptyque autref. dans la coll. O. Bondy à Vienne : Madone et saints du Städel. Inst. à Francfort) présentent certains traits qui le rapprochent de l'art plus minutieux et plus délicat de Bernardo Daddi.