En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Katarina Ivanovic

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre yougoslave d'origine serbe (Szekesfehervar, Hongrie, 1811  – id. 1882).

Fille de colons serbes vivant en Hongrie, elle commença ses études chez Joseph Pezsky à Budapest, puis, aidée par la duchesse Czaky, entra à l'Académie de Vienne. Elle vécut et travailla à Belgrade en 1846-47 avant de se fixer dans sa ville natale. Elle fut le premier artiste serbe à séjourner à Paris après 1840. Célèbre par ses natures mortes (Raisins, Vigneron italien) mais surtout par ses portraits (Femme en costume serbe, Mes deux sœurs), elle y manifeste un tempérament artistique qu'on pourrait qualifier d'ingresque, comme en témoigne son Autoportrait, l'un des plus séduisants portraits serbes du xixe s. Elle fut moins heureuse comme peintre de genre et d'histoire. Son art, marqué par le Biedermeier viennois, représente un jalon important dans l'évolution de la peinture serbe du xixe s. ; par son sens du style, et sa vive sensibilité à la ligne pure et à la couleur, elle opère la transition entre le Classicisme et le Romantisme. Elle a légué toute son œuvre au M. N. de Belgrade.