En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alexandre Andreïevitch Ivanov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre russe (Saint-Pétersbourg 1806  – id.  1858).

Pensionnaire de l'Académie de Saint-Pétersbourg à Rome, il fréquente Overbeck et Thorvaldsen. Il est reçu académicien avec une Apparition du Christ à Marie-Madeleine, exposée à Saint-Pétersbourg en 1836. Il travailla pendant vingt ans (1837-1857) au tableau l'Apparition du Christ au peuple (Moscou, Tretiakov Gal.). L'ordonnance académique de cette énorme toile d'esprit nazaréen contraste avec le sens de la vie, de la couleur et du " plein air ", surprenant pour l'époque, des 600 études peintes, paysages, nus, visages ou draperies (id. ; Saint-Pétersbourg, Musée russe) qui font d'Ivanov un des grands créateurs de la peinture européenne du xixe s. Certaines de ces toiles, par la force de simplification des formes et l'éclat du coloris, font penser, un demi-siècle à l'avance, aux toiles " fauves " de Derain. L'extase mystique des gouaches d'Ivanov pour les Scènes de l'histoire sainte (Moscou, Tretiakov Gal.) rappellent les visions de Blake et annoncent les créations de Vroubel. L'artiste, l'un des premiers " indépendants " de l'histoire de la peinture, ne devait rentrer dans sa patrie qu'en 1857.