En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ignacio de Iriarte

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Azcoitia, Guipuzcoa, 1621  – Séville 1685).

Basque par son nom, sa famille, son lieu de naissance, Iriate appartient pourtant à l'école de Séville, où il se forma comme peintre et connut rapidement le succès comme paysagiste. Il compta parmi les fondateurs de l'Académie de peinture, créée en 1660, et dont il fut le premier secrétaire. Ami de Murillo, qui louait ses paysages, il fut peut-être son collaborateur pour certains fonds de tableaux. Il exporta même des paysages à l'étranger. Malheureusement, on ne connaît de lui qu'une œuvre de 1665, un Paysage montagneux (Prado) ; deux autres tableaux du Prado (Paysage avec ruines antiques, Paysage avec pasteurs) appartiennent sans doute à la même série. Ce sont des œuvres robustes, assez sévères, dans une gamme de vert sombre et de roux, mais baignées d'air et habilement composées en profondeur. Ils peuvent servir de référence pour identifier d'autres paysages dispersés dans les musées de divers pays. Iriarte est un des très rares paysagistes spécialisés dans l'Espagne du Siècle d'or et presque le seul en dehors de la Cour.