En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henri Gabriel Ibels

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, dessinateur et lithographe français (Paris 1867  – id. 1936).

Il fit partie du groupe des Nabis, dès sa formation, à l'Académie Julian. Ses pastels, vivement colorés, représentant des militaires ou des forains, ses lithographies pour les programmes du Théâtre-Libre de Lugné-Poe, ses dessins-charges (publiés dans le Siècle, le Cri de Paris, l'Escarmouche de l'écrivain anarchiste Georges Darien, et surtout dans son propre journal, le Sifflet) dépeignent toujours avec verve et un grand sens de la simplification le peuple de Paris et les scènes de la vie quotidienne à la fin du siècle. Délibérément " dreyfusardes " pendant l'Affaire, les caricatures d'Ibels répondaient à celles de l'autre parti, signées Caran d'Ache et Forain. On lui doit également des affiches (Jane Dehay au Trianon-Concert).