En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cornelis Huysmans

dit Huysmans de Malines

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Anvers 1648  – Malines 1727).

Paysagiste, élève de Gaspar de Witte à Anvers, puis de Jacques d'Arthois à Bruxelles, il travailla à Malines et à Anvers. À l'aube du xviiie s., il renouvelle la conception flamande du paysage épique inaugurée par Rubens et illustrée ensuite par Jacques d'Arthois, Achtschellinck et J. Fouquières.

Les paysages de Huysmans semblent hésiter entre tous les grands courants du paysage à la fin du xviiie s. mais finissent par en faire la synthèse sur un mode très lyrique : ses sombres vues sylvestres, animées de vifs effets d'éclairage que retiennent des motifs de rochers, des terrains sablonneux, sont peintes avec une belle vigueur d'empâtement, selon un style héroïque proche de Salvator Rosa ou de Dughet.

Ses nombreux paysages de forêts sont conservés en Europe à Bruxelles, Anvers, Dresde (Gg), Copenhague, Ermitage, Louvre, Amiens, Caen, Le Havre, Strasbourg et Valenciennes.

Jean-Baptiste (Anvers 1654 – id. 1716) . Frère et élève du précédent, il est franc maître à Anvers en 1676. Ses paysages boisés, conservés aux musées de Bruxelles (M. R. B. A., 1697), d'Anvers (1700), de Stockholm (Nm), de Kassel, sont très proches de ceux de Cornelis, et leur production respective reste difficile à distinguer.