En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

groupe des Huit

[Hongrie]

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Ce groupe comprenait R. Bérény, D. Czigány, B. Czóbel, Ö. Márffy, D. Orbán, B. Pór et L. Tihanyi, qui s'étaient réunis en 1909 autour de K. Kernstok et qui s'opposaient à l'Impressionnisme. À l'exemple de Cézanne et du Fauvisme, auquel Czóbel participa, ces peintres se penchèrent sur les problèmes posés par l'agencement des formes dans l'espace. Cependant, l'art français n'exerça qu'une influence superficielle sur leur activité. Les membres du groupe des Huit n'eurent pas de style commun et apportèrent à leurs préoccupations des solutions individuelles. Leurs œuvres sont toutefois caractérisées par l'accent donné à la vigueur de la composition, et leur tendance à l'Expressionnisme les apparente à Die Brücke et à Der Blaue Reiter. Leur première exposition eut lieu en 1911, et leur dernière en 1912. Leur héritage artistique fut repris par les activistes. En 1919, sous la République hongroise des Conseils, leur activité connut un nouvel essor. Les membres du groupe se virent confier des fonctions importantes, mais ils furent contraints d'émigrer après la chute du régime. Béla Czóbel, Robert Bérény et Ödön Márffy se rallièrent à l'école de Post-Nagybánya.