En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Arthur Hughes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre britannique (Londres 1832  – id.  1915).

Après avoir été l'élève de H. Stevens, il fréquenta les cours de la Royal Academy (1847). Il y connut Millais et, en 1850, impressionné par la lecture du Germ, entra en contact avec Hunt, Rossetti et Brown. Ses meilleures œuvres datent de la décennie où il fut en relation directe avec la fraternité préraphaélite : Ophélie (1850-1852, Manchester, City Museum), les Longues Fiançailles (1854-1859, Birmingham, City Museum), Vigile de sainte Agnès (1856, Londres, Tate Gal.), Amour d'avril (1856, id.), la Nativité (Birmingham, City Museum), Home from Sea (1856-1862, Oxford, Ashmolean Museum). Il travailla avec Rossetti, Burne-Jones et Morris à la grande fresque de la Mort d'Arthur à Oxford (1857). Mais, après 1860, c'est dans l'illustration d'ouvrages, où il avait débuté en 1855 (Enoch Arden de Tennyson), que se trouve le meilleur de son œuvre, en particulier dans les livres d'enfants de George Mac Donald et de Christina Rossetti.