En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Hovenden

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain d'origine irlandaise (Dunmanway, comté de Cork, 1840  Philadelphie 1895).

Il se forma en Irlande à la Government Art School de Cork puis émigra aux États-Unis en 1863, où il étudia à la N. A. D. Il revint en Europe en 1874, s'établissant à Paris, où il fut l'élève d'A. Cabanel. Il y fut fortement influencé par Courbet et fit partie des Américains séjournant à Pont-Aven. Il exécuta alors des toiles d'inspiration réaliste, souvent sentimentales, mettant en scène des paysans bretons (In Hoc Signo Vinces, 1880, Detroit, the Detroit Institute of Arts). De retour aux États-Unis en 1880, élu membre de la N. A. D. (1882), il enseigna à la Pennsylvania Academy of Fine Arts, où il eut comme élève R. Henri. Il jouit jusqu'à son décès accidentel d'un grand succès tant auprès du public que de la critique, dû à ses scènes de genre, dont la plus célèbre, Breaking Home Ties (1890, Philadelphie, The Philadelphia Museum of Arts), fut très remarquée à l'Exposition universelle de Chicago en 1893.